Ici et ailleurs

Première étape de mon roadtrip ouest américain

San Francisco

Il était temps de revenir sur mon raodtrip sur la côte ouest américaine de juin dernier. Alors première étape de ces 15 jours d’aventures, SAN FRANCISCO 😀 Une étape qui me tient à coeur, car c’est une ville que j’ai toujours voulu visiter. J’avais décider dans mon planning, d’y rester 3 jours.

Arrivée à San Francisco, j’avais réservé un Airbnb dans Eureka Street , tout près du quartier Le Quastro. J’avais décider de ne prendre que la voiture qu’après cette étape, car j’avais entendu que c’était relativement cher de se garer dans San Francisco, alors j’ai beaucoup marché et je dois vous avouez qu’avec ses rues, on le sent 🙂

Je pars donc à la visite du quartier et quelle chance j’avais, un beau soleil et quelle chaleur 🙂 moi qui avait tout prévu en cas de brouillard et de frais, agréablement surprise ! Le quartier de Quastro est à faire, une ambiance particulière. En effet, Castro Street est l’artère qui a donné son nom à ce quartier de la ville. Il représente le cœur de la communauté gay de San Francisco. L’abréviation « The Castro » est parfois aussi utilisée pour désigner le cinéma Castro Theater, sur Castro Street. J’ai beaucoup aimé la fraicheur de ce quartier et de cette ambiance dans les rues. J’en ai profité pour me poser boire un petit verre sur une terrasse et admirer ce quartier vivant. Je vous laisse avec les photos de mes premiers pas là bas …

 

Après ce premier jour, je décide de rentrer pour me reposer pour pouvoir entamer comme il se doit, le lendemain! Deuxième jour, je prends la route vers le Golden Gate Bridge. J’étais tellement impatiente de le voir ENFIN 😀 étant une grande de « La fête à la maison » et de ce fameux générique … Je rêvais de le voir de mes propres yeux et je dois l’avouer, je ne suis pas déçue. La grandeur de ce pont, le plus grand pont suspendu du monde. Et cette couleur tellement typique, ce « orange international ». Je me lance donc pour la traversée à pied, j’aurai aimé le faire à vélo mais j’opte pour la marche à pied. Pour l’aller c’est relativement rapide vu que l’on admire sur tous les angles le pont, on s’arrête et on peut admirer Alcatraz. Pour le retour, je dois l’admettre, que cela m’a parut plus long. Mais comment se plaindre ^^ je profite d’être chanceuse de découvrir pour la première fois San Francisco. La preuve en images

Ensuite direction Alcatraz … L’ile d’Alcatraz, elle se trouve à l’est du Golden Gate, un bras de mer qui relie la baie de l’océan Pacifique. J’étais impatiente de la découvrir, pour son histoire. Direction donc le Pier 39 pour la traversée. Arrivée sur les lieux, cela me paraît tellement grand, à première vue (selon moi) cela ne ressemble pas à une prison, mais plus je m’avance et plus je sens cette atmosphère. Une fois à l’intérieur, je prends l’audio-guide, qui nous explique l’histoire de cette prison et me dirige à travers les lieux de celle-ci.

Depuis le bateau pour arrivée sur l’île d’Alcatraz
Le type de cellule
La vue depuis Alcatraz sur San Francisco

Selon moi, c’est un incontournable si vous venez à San Francisco. C’est un lieu mythique, et de pouvoir le visiter est tout simplement incroyable. J’aurai aimé le faire de nuit, ça doit être encore plus « spécial ». Pour cette activité, j’avais réservé à l’avance sur le site officiel de la prison car vous devez, en effet, choisir votre créneau horaire. Réservez bien à l’avance, car les places sont limitées et c’est souvent sold out. Après cette visite, une petite promenade sur le Pier 39, endroit très chaleureux et charmant. Je me suis arrêtée pour manger chez Bubba Gump, un incontournable , une chaîne de restaurants de fruits de mer inspirée par le film Forrest Gump. 

Une fois le ventre rempli, direction Lombard Street. Pour la petite histoire Lombard Street est mondialement connue pour un bloc spécifique sur Russian Hill entre Hyde Street et Leavenworth Street le long duquel la chaussée est constituée de huit virages très serrés qui lui ont permis d’obtenir la distinction de « la route la plus sinueuse des États-Unis ». Elle y est également très exposée au vent. Les photos ne rendent pas très bien vu l’exposition du soleil. Et je trouve que cela ne rend pas ce que j’ai pu voir en vrai, mais je vous montre quand même cette rue mondialement connue. Je n’aimerai pas la tester en voiture ^^ ahah, j’étais plus confiante à pied.

Ce n’est pas un mythe, les rues à San Francisco sont bien fatigantes ^^J’étais contente de devoir les descendre mais par contre pour la montée, c’est autre chose. Cela reste une expérience inoubliable, mais 3 jours étaient trop court. J’aurai aimé faire encore tellement d’autre chose, notamment me poser dans des parcs tel que le Dolores Park. Ce qui est certain, c’est que j’y retournerai prochainement pour pouvoir au mieux visiter cette magnifique ville qui m’a séduite.

Et vous, vous avez déjà été à San Francisco?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *